Rio+20 on en parle à Bordeaux, sur la 2ème circonsription

A quinze jours de Rio+20, le programme des Nations unies pour l’environnement tire la sonnette d’alarme. La situation est critique constate l’organe onusien dans un rapport publié mercredi 6 juin.

Vingt ans après le sommet de la Terre à Rio, la conférence internationale « Rio  +20» se tiend dans deux semaines . La situation s’est dégradée en vingt ans : scénarii inquiétants du GIEC, épuisement des ressources, des sols, perte de biodiversité, aggravation de la pauvreté. L’Union européenne, la France, les collectivités locales, la société civile doivent prendre une part active lors de ce sommet pour qu’il aboutisse à des résultats concrets. Un deal global, se déclinant aux niveaux international et local et liant régulations environnementale et économique, devient urgent.

Ronan Dantec, sénateur EELV de la Loire-Atlantique et porte-parole mondial des collectivités locales dans les négociations internationales sur le climat, est venu soutenir notre candidature et faire ainsi le lien entre le local et la planète. Il sera à Rio dans deux semaines.

 

 

Remonter